Witches : the spell artist

spellartist_anim.gif

Une fausse idée largement répandue parmi les humains ordinaires est que les sorts ne viennent de nulle part, qu’ils existent, et c’est tout. Mais ils ne sont pas apparus un beau jour par hasard, ils ont en réalité tous été fabriqués par des chercheurs en sortilèges à travers les années. Ils reflètent les préoccupations des populations de leur époque, et si vous étudiez les très vieux sorts et leur histoire, vous ne serez pas déçus. Des sortilèges de purification de l’eau de l’antiquité, en passant par les sorts de protection contre la peste du XIVe siècle, jusqu’à nos sorts de meilleure réception de réseau actuels, on peut retracer la lente évolution de l’humanité. 

Isadora a toujours été fascinée par les fabuleux talents des artisans des sorts des siècles passés, mais elle se considère avant tout une artiste. Elle étudie l’anatomie des sorts, les brise, les tord, en extrait les racines ; elle ajoute ensuite les fragments récupérés à ses propres créations pour créer de nouveaux sortilèges qu’elle scelle dans son grimoire.

Un peu trop enthousiaste, et sans doute un peu trop puissante également, ses recherches… explosives… ont déjà conduit à la destruction de 3 de ses ateliers. Mais si vous venez vous plaindre du coût des réparations de ses petits accidents, elle vous répondra qu’en tant qu’artiste, c’est une partie navrante mais nécessaire de son processus et de son style.

***

A widely spread misconception among regular humans is that spells just exist. They're there, and that's that. But spells didn't appear one day from the void, they were all crafted by spells researchers throughout the years. They reflect the preoccupations of the people living at the time they were crafted, and if you study really old spells and their history, you're in for quite a ride. From the water-purifying spells of the antiquity or the plague-protection charms of the 14th century, to today's better-phone-reception spells, you can retrace the evolution of mankind.

Isadora has always been fascinated by the amazing crafting skills of her predecessors, but she considers herself first and foremost an artist. She studies the anatomy of spells, breaks them apart, twists and tweaks them, rips their roots from them ; she then adds the bits and pieces she gathers to her own creations to build brand new charms that she seals down in her precious spell diary.

A little too enthusiastic, and probably a little too powerful also, her... explosive research has already led to the destruction of 3 of her workshops. But if you confront her about the repair costs of her little mishaps, she will tell you that, as an artist, this is all part of her style and process.

HollyCommentaire